Profil

Mon profil :

Parmi les aléas de la vie auxquels j’ai dû faire face comme tout un chacun, un licenciement économique m’a donné l’opportunité de me remettre en question, d’approfondir mes aspirations, de déterminer ma capacité à m’investir dans une nouvelle profession qui me permettrait d’exister pleinement.

Très jeune, j’ai essayé d’être utile et présente auprès des personnes en souffrance. J’aimais être à leur écoute et les réconforter.

J’ai pu constater le désarroi que provoquaient certaines situations et la difficulté pour ces personnes à trouver une structure adaptée à leurs besoins.

C’est pourquoi je me suis tournée vers les médecines naturelles qui impliquent le mental et la participation du patient dans sa guérison.

Mon choix :

La réflexologie et plus particulièrement la réflexologie plantaire m’a interpellée : le pied étant une représentation miniaturisée du corps à partir duquel il est possible de traiter chaque organe.

J’ai cherché l’école de réflexologie pourvue d’un programme qui pouvait me correspondre.

Parmi celles proposées par la Fédération Française des Réflexologues, j’ai décidé de suivre ma formation dans l’école : E.P.R.P car j’ai ressenti lors de la présentation du directeur M. Serge BALDY, une volonté de transmettre son savoir, ses compétences et ses expériences.

Devenir professionnel :

Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai eu le choix d’exercer dans un cabinet indépendant, un cabinet commun ou à domicile.

J’ai décidé de ne faire que du domicile pour permettre à mes patients de « créer leur bulle » pendant la séance afin de reproduire cette sensation de bien-être quand ils en éprouveraient le besoin.

Une séance de réflexologie plantaire ne se substitue pas à une consultation médicale.